Maroc : Deux ans après, pas de trace de la princesse Lalla Salma

Elle a été vue pour la dernière fois il y a deux ans, jour pour jour. Le 12 décembre plus précisément, au Musée Mohammed VI d’Art Moderne, à Rabat où elle présidait une cérémonie d’hommage à l’artiste peintre, feu Mohamed Amine Demnati, disparue à la fleur de l’âge.

Ce jour, elle portait un nouveau look qui avait fait sensation. La presse jaune en a largement parlé. Cette même presse qui l’ignore aujourd’hui par crainte des foudres du palais royal.

Ses fans ont été déçus à plusieurs reprises. Les photos de ses prétendues sorties à Jamaa El Fna, d’abord, et en Grèce et à New York n’étaient que des photos sorties des archives.

En effet, des sources proches du roi du Maroc s’amusent à diffuser à travers les réseaux sociaux des anciennes photos de la princesse disparue en vue de calmer l’opinion publique nationale et internationale sur le sort de celle qui fut, pendant plus de 13 ans, la première dame du Maroc et ambassadrice de la cause monarchique marocaine partout dans le monde.

Le palais assure que la princesse fantôme  sera présente dans un autre projet auquel elle tient a cœur et dans lequel elle s’est personnellement engagé : l’inauguration d’un hôpital oncologique pour honorer ses engagement en tant que président de la Fondation Lalla Salma pour le cancer.

Ainsi donc, les informations diffusées par les milieux officiels au Maroc reflètent la nécessité de Mohammed VI de mettre fin aux commentaires tendant à le montrer comme un bourreau de sa propre épouse, notamment depuis que la princesse Haya de Jordanie a fugué du toit marital d’Abou Dhabi pour des raisons humanitaires.

Tags : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, divorce, disparition, palais royal, rumeurs, marocain, roi du Maroc, souverain marocain,  Commandeur des Croyants, prince héritier, Lalla Khadija, Moulay El Hassan,