Barcelone : Deux voleurs originaires du Maroc arrêtés grâce à la moto qu’ils ont volée

Les Mossos arrêtent deux hommes qui, avec une moto stupide, ont commis un vol violent dans un magasin de Barcelone

Les détenus ont menacé avec un couteau le travailleur de l’établissement et ils ont pris plus de 40 000 euros de butin.

Des policiers de la Generalitat – Mossos d’Esquadra de l’unité de recherche du commissariat de police de l’Eixample ont arrêté le 27 novembre deux hommes qui avaient volé une moto le 30 octobre, avec lesquels ils se sont enfuis après avoir commis un vol violent dans un magasin mobile à Barcelone le 12 novembre.

Les deux hommes arrêtés, de nationalité marocaine, âgés de 29 et 31 ans, sont considérés comme les auteurs présumés d’un délit de vol avec violence et intimidation et d’un délit de vol et de vol de motocyclettes.

L’enquête a commencé le 13 novembre lorsque Mossos a reçu un avis de vol violent dans le magasin de l’Eixample de Barcelone. Les auteurs des événements sont entrés dans les locaux avec un couteau, ont menacé le travailleur du magasin et l’ont enfermé dans les toilettes du magasin. Les voleurs ont pris plus de 7 000 euros en espèces et en appareils téléphoniques d’une valeur de plus de 33 000 euros.

Dans le vol, les voleurs se sont enfuis avec une moto, ce qui a coïncidé avec l’immatriculation de la moto dénoncée comme un accident le 30 octobre.

Le 27 novembre, la Guàrdia Urbana de Barcelone a localisé la moto cachée garée dans la rue et a averti l’unité de recherche de l’Ensanche, qui a pris en charge la localisation et l’identification des personnes susceptibles d’être liées à cette moto.

Le même soir du 27 novembre dans la zone voisine où la moto était garée ont pu identifier deux personnes correspondant aux descriptions précédentes des chercheurs. Ils les ont arrêtés et dans leur croquis, ils ont trouvé les clés d’une moto qui, plus tard, ont vérifié que c’était celle qui avait été retirée le jour 30.

Une fois cette vérification effectuée, ils ont été arrêtés en tant qu’auteurs présumés de vol et de vol de motocyclette, et plus tard, l’unité d’enquête pourrait relier ce fait au vol avec violence commis le 12 novembre.

Les deux détenus qui ont des antécédents de crimes contre le patrimoine ont été jugés le 29 novembre et ont été libérés avec des accusations.

Domaine de communication
Barcelone, 7 décembre 2019

Source : mossos.gencat.cat/ca, 7 déc 2019

Tags : Maroc, vol, crime, Barcelone, mossos,