Maroc : Comment la police rackette les simples citoyens

Lettre ouverte a SA MAJESTE le ROI MOHAMED VI

Sa Majeste Mohammed VI

Roi du Maroc

Rabat, Maroc

A La Haute Considération de Sa Majesté Le Roi. Secrétariat Particulier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Palais Royal de Rabat Méchouar – Touarga Rabat

Votre Majeste:

J’ai l’insigne honneur de m’addresser a vous, afin de vous relater, avec tristesse, et douleur l ‘injustice dont ma famille a ete victime de la part de certains officers de police de Casablanca.

Mon nom est Omar Ezzaidi, un individu d’origine Marocaine qui a immigre aux Etats-Unis depuis décennies. Je suis un citoyen marocain-americain qui n’ a pas oublie sa patrie-mere et voulait investir dans son pays natal. J’ ai pense aider ma famille en commencant un petit projet a Casablanca pour supporter deux frères sans-emploi et une mere malade. J’ ai donc ouvert un café avec un service pour les fumeurs de hookah dans mon quartier a Casablanca. Evidemment je ne suis pas un homme d’affaires experimente et mon choix etait base seulement sur la notion de popularite; ca ne m’a pas pris beaucoup de temps de realiser que le resultat de tous mes efforts etait un fiasco total. Mon reve est devenu un cauchemar immediatement après l ‘ouverture du café. Un mois apres mon retour aux Etats-unis, mon frère qui gerait le café m’annonce la presence constante d’agents de police en uniform ou en tenue civile demandant des boissons gratis et puis graduellement ont commence a exiger des sommes d’argent liquide. Mes frères obeissaient aux demandes de ces agents d’authorite sans aucun protest esperant un jour l’arret des harrassements de ces individus, main en vain. Au cas ou mes frères refusaient de donner les cotisations monetaires, ces policiers utilisaient tous les moyens d’ intimidation, de harrassement et de chantage pour arriver a leur fins. Mes deux frères etaient constamment menace de raids et d’arrestations.

Le 30 Decembre 2008, seulement un jour apres mon arrivee au Maroc pour visiter ma mere qui etait malade, les membres de la police judiciaire de le commissariat numero 28 a Hay al-Falah a Casablanca a été en attente de mon retour et surtout l’officer H B , son patron H F et d’autre colleagues avaient envahi le café au moment de cloture, ils avaient arrête mon frère, les serveurs du café et sept clients les accusant tous et d’une maniere fausse de corrompre des jeunes. Ils etaient verbalement et physiquement abusifs, et avaient force les detenus de signer des declarations admettant des violations qui non jamais etaient faites.

Mon frère etait faussement condamne a six mois de prison, mais sa peine ete reduite a trois mois par la cour d’appel. Il etait oblige de vendre le cafe a moitie-prix pour eviter les harassements de ces policiers sans scrupules qui veulent s’enrichir sur le dos des citoyens marocains. J’ai été extorqué dans le système judiciaire pour de grandes quantités d’argent a Casablanca.

J’ ai contacte l’ambassadeur du Maroc aux Etat-unis ainsi que le Ministre de la Communaute Marocaine residant a l’etranger pour m’aider a resoudre ce problem, mais en vain. Maintenant le business qui supportait une famille Marocaine a ete detruit, en plus ma famille a ete humilie et terrorise par ces policiers qui travaille en-dehors de la loie Marocaine. Ces officiers corrumpus ont inflige beaucoup de souffrance insupportable a ma famille. Ils ont rendu ma vie infernale en transformant mon reve d’investisseur Marocain en cauchemar a cause de leur extrosion, abus d’authorite et en falsifiant les rapports de police.

Encore et en avril 2016, mon frere a été arrêté, humilié par des policiers corrompus a Hay Moulay Rachid a Casablanca pendant trois heures. Une personne lui a dit que l’oncle de son ex-femme qui est dans la gendarmerie royal était derrière son arrestation parce que mon frere a divorce sa nièce. Ils ont essayé de mettre la drogue dans sa voiture, mais ils ont échoué …

Mon père était en prison et torturé pendant l’occupation française du Maroc parce qu’il a combattu pour l’indépendance du pays et il n’a même pas été indemnisé. Et voilà comment la police marocaine traite les enfants d’un héro marocain?

Je fais appel a Votre Majeste, pour resoudre cette injustice commise par des policiers qui opere en de-hors de la loie Marocaine. Que Dieu Benisse votre Majeste, La famille Alaouite et le peuple Marocain.

Je prie Votre Majesté de croire en l’assurance de ma très haute considération.

Omar Ezzaidi

Source : Appel à la justice au Maroc, 3 avr 2011

Tags : Maroc, Omar Ezzaidi, extorsion, police, justice, chantage,