L’Algérie et la Turquie discutent du renforcement des liens dans divers domaines

Etiquettes : Algérie, Turquie, Libye, Palestine, Mali, relations bilatérales,

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président algérien Abdelmadjid Tebboune se sont entretenus samedi à Istanbul et ont discuté des relations bilatérales et des questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Erdogan a accueilli Tebboune au bureau présidentiel du palais de Dolmabahce. Ils ont eu des entretiens individuels suivis d’entretiens impliquant des délégations des deux pays pour discuter du renforcement des liens dans divers domaines.

Les réunions ont réuni les ministres des affaires étrangères, de la défense, du commerce, des finances, de l’énergie, de l’industrie, de la technologie, de la santé, de l’environnement et de l’éducation.

Tebboune est arrivé vendredi en Turquie pour une visite de travail de deux jours. Il s’agit de sa deuxième visite depuis qu’il est devenu président en 2019.

LIRE AUSSI : Algérie-Turquie : vers une coopération dans la défense

Des sources turques ont révélé que les pourparlers se sont concentrés sur les développements en Libye, en Palestine et au Mali, en plus de renforcer les relations bilatérales, notamment dans l’économie.

Les deux pays cherchent à faire passer leurs échanges de 3,16 milliards de dollars à 5 milliards de dollars. La coopération économique entre eux a connu un bond pendant le mandat d’Erdogan.

Les données officielles ont montré que plus de 1.300 entreprises turques sont actives en Algérie, contribuant à fournir environ 30 000 emplois. Les investissements des entreprises turques ont atteint environ 6 milliards de dollars.

LIRE AUSSI : L’Algérie et la Turquie envoient des messages codés à Paris

La Turquie vise à ce que ses entreprises remportent la plus grande part des projets algériens de renforcement de ses infrastructures avec un budget de 150 milliards de dollars.

L’Algérie est le troisième exportateur de gaz naturel vers la Turquie après la Russie et l’Iran.

La compagnie pétrolière algérienne Sonatrach a renouvelé en 2018 des contrats de fourniture de gaz liquéfié à la Turquie, pour des quantités s’élevant à 5 milliards de mètres cubes par an.

La société construit également une usine pétrochimique en partenariat avec la société turque Ronesans Holding à Adana, dans le sud de la Turquie, pour produire le plastique polypropylène, utilisé dans plusieurs industries.

Les deux pays cherchent à dynamiser la coopération militaire de manière à renforcer les capacités de défense de l’Algérie, notamment avec le développement remarquable des industries militaires turques, notamment dans les drones.

La Turquie et l’Algérie ont signé l’accord d’amitié et de coopération le 23 mai 2006. L’accord stipule le développement du dialogue dans les domaines politique, économique et culturel, et l’engagement de renforcer la coopération économique.

#Algérie #Turquie #Tebboune #Erdogan

Be the first to comment on "L’Algérie et la Turquie discutent du renforcement des liens dans divers domaines"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*