Belgique : Décès de Philippe Moureaux, un grand ami du Maroc

Philippe Moureaux est décédé ce 15 décembre 2018 à l’âge de 79 ans. Il souffrait d’un cancer. Né à Etterbeek, le socialiste fut, entre autres, ministre fédéral, président de la Communauté française, bourgmestre et chef du PS bruxellois.

Il débarque à Molenbeek-Saint-Jean en 1982 où il mène la campagne communale sur le thème du « stop à l’immigration. ».  Il débat à la même époque sur La RTBF matinale, il y est opposé à Albert Faust, secrétaire général du SETCa de Bruxelles Halle Vilvorde et s’oppose obstinément au vote des étrangers aux élections communales alors qu’Albert Faust lutte avec la FGTB pour l’obtenir.  En 1986, écrivant dans un journal communal consacré à l’enseignement, il évoque la nécessaire assimilation des citoyens d’origines étrangères.  Au cours de la même période, il évoque plusieurs fois ses regrets que l’on ait reconnu l’Islam en qualité de religion subsidiée.
Conseiller communal de Molenbeek-Saint-Jean à partir de 1983, il en est élu bourgmestre à mi-mandat en 1992.

En 1993, il tenait encore des positions anti immigrés : « les clandestins sont en train de détruire complètement notre modèle social. (…) Le CPAS de Molenbeek-Saint-Jean ne peut pas être le CPAS du quart de la Roumanie, du tiers du Pakistan » (Le Vif L’Express, 17 septembre 1993) ou encore « je le dis clairement et durement : nous sommes totalement incapables d’intégrer une nouvelle vague d’immigration. On va arriver à des situations conflictuelles », disait-il selon une publication du Vlan du 29 septembre 1993.

L’horreur des attentats du 13 novembre 2015 à Paris en avait décidé autrement puisque, après les faits, sa gestion de Molenbeek avait été vivement pointée du doigt. Sa gestion des problèmes communautaires au cours de vingt ans passés à la tête de sa commune a été fortement mise en cause.

Le 26 juin 2010, à 71 ans, Moureux épousait sa compagne Latif Benaicha, de 35 ans, collaboratrice au cabinet du ministre-président bruxellois PS Charles Picqué. Un mariage qui lui a valu la rumeur de s’être converti à l’Islam, ce qu’il a strictement nié se déclarant agnostique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.