Touristes tuées au Maroc: quatre suspects arrêtés

Les autorités marocaines avaient déjà arrêté lundi à Marrakech un premier suspect appartenant à « un groupe extrémiste », quelques heures après la découverte des corps des deux jeunes randonneuses norvégienne et danoise, dans un site isolé du massif du Haut-Atlas.

Les trois hommes sont originaires de Marrakech et l’un d’eux a des antécédents judiciaires « liés à des actes terroristes », selon les informations obtenues par l’AFP.

Les deux touristes assassinées sont Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans.

Elles étaient parties ensemble pour un séjour d’un mois au Maroc. Leurs corps ont été découverts lundi matin dans un coin isolé où elles avaient planté la tente pour la nuit, à deux heures de marche du village d’Imlil.
Les deux ont été tuées à l’arme blanche, selon les autorités et l’une des deux a été décapitée, selon une source proche du dossier.

Un membre de l’ambassade danoise apporte son soutien aux enquêteurs marocains.

L’amabssadrice norvégienne, pour sa part, a exhorté ses ressortissants voulant se rendre au Maroc, à se faire accompagner d’un guide local.

D’autre part, trois des 4 suspects sont apparus sur une vidéo diffusée sur un compte tweeter appartenant à l’État Islamique. Ils y promettent d’exécuter « l’inimaginable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.