Assassinat de touristes au Maroc – ont-elles été victimes de terroristes?

Les deux touristes scandinaves tuées au Maroc ont probablement été victimes d’un acte terroriste. Cette nuit-là, quatre suspects campaient à seulement 30 mètres des deux jeunes femmes. Et quelqu’un aurait enregistré toute la scène.

L’assassinat de deux touristes scandinaves au Maroc a provoqué une énorme vague d’indignation dans les pays d’origine des deux étudiantes. Jeudi, le ministre-président danois Lars Løkke Rasmussen a déclaré: «Leurs vacances se sont transformées en cauchemar. Deux jeunes personnes ont été assassinées de façon bestiale.»

Tout porte à croire qu’elles ont été victimes d’une attaque terroriste. C’est en tout cas ce que pensent les autorités marocaines. La ministre-présidente norvégienne Erna Solberg a déclaré: «Nous condamnons l’attaque brutale et insensée dont ont été victimes ces deux personnes innocentes. Il s’agit là d’un acte répugnant.»

Quatre suspects terroristes

Le ministère public marocain soupçonne quatre hommes ayant un lien avec un groupe terroriste. Alors qu’un des individus, qui appartient à un groupe extrémiste, a été arrêté à Marrakech mardi, les trois autres suspects ont été interpellés jeudi, comme l’a rapporté l’agence de presse marocaine MAP.

Lundi, les étudiantes de 24 et 28 ans, l’une originaire de Norvège et l’autre du Danemark, ont été retrouvées au pied du mont Toubkal. Elles étaient parties en randonnée et avaient décidé de planter leur tente sur place pour la nuit. C’est un couple de Français qui a découvert leurs deux corps inanimés. Comme le rapportent des médias marocains et scandinaves, les suspects campaient à seulement 30 mètres de leurs futures victimes cette nuit-là.

Une vidéo brutale circule sur Internet

Les enquêteurs marocains étudient actuellement une vidéo qui a été postée sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo d’environ une minute, on peut voir deux personnes décapiter une jeune femme avec un long couteau. Au départ, on ne savait pas vraiment si cette vidéo avait un lien avec le meurtre des deux touristes.

«Cela nous montre qu’il existe encore des forces obscures qui tentent de nous combattre, nous et notre mode de vie, en recourant à la violence», a déclaré Løkke Rasmussen. «Çela me met hors de moi, mais ça me conforte également dans ma conviction que nous ne devons jamais céder et abandonner.»

Les corps des deux jeunes femmes ont été découverts lundi à dix kilomètres du village touristique d’Imlil. Selon le journal à sensation «B.T.», la victime danoise s’appelait Louisa Vesterager Jespersen et n’avait que 24 ans. Elle était en vacances avec sa camarade d’université norvégienne, une jeune femme de 28 ans qui, d’après la station radio NRK, s’appelait Maren Ueland.

„Notre Noël sera placé sous le signe du deuil“

Imlil abrite un camp de base qui sert de point de départ aux touristes désireux d’explorer les montagnes, habitées par des Berbères. Apparemment, les deux jeunes femmes se déplaçaient sans guide, ce qui peut être dangereux, surtout en hiver.

Dans le magazine «Bild», on peut également lire les réactions des parents des deux victimes. Voilà ce que Helle Petersen, la mère de Louisa, a écrit sur Facebook: «Ils ont tué ma fille et son amie au moyen d’objets tranchants.» Elle a également ajouté: «Notre Noël sera placé sous le signe du deuil.»

Quant à la mère de Maren Ueland, elle s’est exprimée sur la chaîne de télévision norvégienne NRK: «Elle veillait toujours à sa sécurité. Avant ce voyage, les deux filles avaient pensé à prendre toutes les précautions nécessaires.»

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.