Tunisie : La justice libère les agresseurs d’une victime homosexuelle

L’association Shams a annoncé, dans un communiqué rendu public, qu’un jeune de 22 ans a été victime d’une « tentative de meurtre » à Monastir parce qu’il est homosexuel.

Shams précise que la victime, balafrée au visage (50 points de suture) et poignardée au cou, vit dans la crainte d’une nouvelle agression.

L’association a affirmé que le juge d’instruction a ordonné la remise en liberté des agresseurs après avoir appris que la victime était homosexuelle.

L’association a réclamé l’égalité des droits pour les homosexuels en Tunisie a condamné l’injustice dont a été victime ce jeune homosexuel de 22 ans.
« Nous condamnons fermement ce déni de justice », ajoute Shams dans son communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.