Tunisie : Colloque sur l’état de l’UMA

Sous le titre de « Le Maghreb, déterminisme géo-historique et enjeux stratégiques », un colloque sera organisé le 26 octobre à Tunis sur la situation au Maghreb, de l’UMA et les moyens de dépasser les obstacles qui entravent sa progression.

Problématique :

Considéré tantôt comme un moyen pour exercer une hégémonie, tantôt comme un moyen pour se défendre, le terme « union » a de tout temps inspiré les politiques. C’est ainsi que l’Europe d’après-guerre a su se reconstruire en semant les prémices d’une union lente à se développer politiquement mais plus sûre d’un point de vue économique.

L’idée d’union a également tenté plusieurs dirigeants arabes au lendemain des mouvements de libération de la colonisation, mais toutes les tentatives ont lamentablement échoué pour diverses raisons, notamment une insuffisante préparation et les tentations hégémoniques des dirigeants concernés.

Au Maghreb, la volonté de construction commune n’est pas nouvelle. A Tanger, en 1958, les dirigeants des mouvements nationaux tunisien, algérien et marocain se sont réunis pour lancer un appel à la création de l’union maghrébine, dès que les conditions politiques des différents pays le permettaient. Depuis cette date, tout un processus a été entamé par les cinq chefs d’Etat pour enfin se concrétiser par la signature du traité constitutif de l’UMA, le 17 février 1989 au palais royal de Marrakech, définissant trois axes importants à développer : politique, économique et culturel.

Trois décennies plus tard, le constat ne peut être qu’amer. Les raisons sont évidemment multiples même si on peut avoir tendance à considérer que la « désunion politique » porte une large responsabilité dans ce constat. L’absence de coopération économique n’a pas amélioré la situation. « Une grande partie du commerce mondial s’inscrit dorénavant dans les aires d’intégration régionale. Ainsi, les relations commerciales interrégionales de l’Union européenne, de l’ASEAN et du MERCOSUR sont respectivement de 60 %, 22 % et 19 %. Celle de l’UMA atteint à peine les 3 % » (El Mehdi Lamrani, L’union du Maghreb ou l’invincible espoir, 2013).

Malgré tout, la tendance de considérer l’Union du Maghreb comme « une nécessité géopolitique, géo-économique et l’espoir d’un développement économique durable » (Lamrani, 2013) persiste toujours.

La conception d’un avenir maghrébin commun, ne serait-ce qu’à l’échelle d’une coordination poussée à tous les niveaux, est-elle souhaitable ? Est-elle possible ?

Trois axes peuvent orienter nos réflexions et discussions : Comprendre, voir, construire.

Il est en effet nécessaire de commencer par comprendre d’où l’on vient. Il sera question d’aborder l’idée du Maghreb avant et après les mouvements de colonisations, la création de l’UMA (raisons, moyens et échecs) et enfin les perspectives politiques qui existent ou pas.

Ensuite, voir la situation actuelle : Où en est le Maghreb des peuples ? Existe-t-il ou non une vraie envie d’union, de rapprochement des populations, du vivre ensemble ? Les opportunités de coopération dans tous les domaines stratégiques sont-elles réelles ou au contraire difficiles, voire impossibles à réaliser ?

Enfin, comment, en poursuivant le chemin déjà entamé, pourrons nous construire cette union. Des expériences concrètes de coopération entre les Etats, la société civile des pays du Maghreb peuvent en effet constituer des sources d’inspiration pour identifier les domaines à exploiter en priorité.

Vendredi, 26 octobre 2018

08h30 – 09h00 Accueil des participants

09h00 – 09h30 Session d’ouverture

Allocutions

Mme Hayet Doghri,
Présidente,
Forum de l’Académie Politique
Membre du conseil scientifique du FOAP.

Dr. Holger Dix,
Représentant résident
Konrad-Adenauer-Stiftung
Tunis – Tunisie

M. Khemaies Jhinaoui TBC
Ministre des Affaires Étrangères

09h30 – 09h55 Conférence inaugurale
« L’UMA : presque trente ans d’histoire. Leçons à tirer du processus et perspectives d’avenir.»
M. Habibi Ben Yahia,
Ancien Secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe

10h00 – 10h15 Pause-Café

10h15 – 13h00

Première séance scientifique
La région du Maghreb entre histoire et géopolitique

10h15 – 10h40 « Les exemples d’unification du Maghreb dans l’histoire.»
Pr. Mohamed El Aziz BEN ACHOUR,
Historien, ancien directeur de l’Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine,
Ancien directeur général de l’ALECSO,
Ancien Ministre de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine

10h40 – 11h05 « Les répercussions du printemps arabe sur la marche maghrébine. »
M. Slaheddine Jemmali,
Représentant spécial de la Ligue arabe en Libye
Ancien ambassadeur et ancien Secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères.

11h05 – 11h30 « Géopolitique du Maghreb : un espace tourmenté »
Pr. Mehdi Taje
Professeur de géopolitiqAllocutionsue, directeur de Global prospect Intelligence

11h30 – 11h55

« Le Maghreb à l’ombre de la géopolitique»
Pr. Ridha Tlili.
Directeur de la Fondation Ahmed Tlili pour la Culture Démocratique

11h55 – 12h55 Débat

13h00 – 14h30 Déjeuner

14h35 – 18h00
Deuxième séance scientifique
Défis de l’intégration maghrébine

14h35 – 15h00 « Dimensions et enjeux socio-économiques de l’intégration des pays de l’UMA. Une contribution à la réflexion sur les opportunités sectorielles. »
Pr. Abderrazak EL HIRI
Enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales
Université Sidi Mohammed Ben Abdellah -Fès – Maroc
Directeur du Laboratoire de Coordination des Etudes et des Recherches en Analyses et Prévisions Economiques (CERAPE)

15h00 – 15h25 « L’intégration maghrébine de l’énergie »
M. Mustapha El Haddad
Ingénieur Conseils

15h25 – 15h55 « Mondialisation, espaces frontaliers maghrébin de la Tunisie et développement régional ».
Pr. Hamadi Tzaoui
Professeur des universités géographe économiste, Université de Tunis, Enseignant chercheur, Faculté des Sciences Humaines et Sociale de Tunis
Membre du laboratoire: Diraset: Etudes maghrébines

15h55 – 16h20 « Pour un Maghreb agricole commun: Réalités, enjeux et perspectives de l’agriculture dans l’espace maghrébin »
M. Leïth Ben Becher
Agriculteur – Expert Juriste institutionnel
Fondateur et Ancien président du Syndicat des Agriculteurs de Tunisie.

16h20 – 16h45 « L’intégration au Maghreb : Quels enjeux pour quel renouveau »
Dr. Mehdi Rais
Docteur en sciences politique
Coordinateur de la Konrad Adenauer Stiftung Maroc

16h45 – 17h05 NN Speaker
Konrad Adenauer Stiftung

17h05 – 17h45 Débat

17h45 – 18h00 Pause-Café

Samedi, 27 octobre 2018

08h30 – 09h00 Enregistrement

09h00 – 10h45 Troisième séance scientifique
Le Maghreb et l’autre

09h00 – 09h25 « L’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) : Une opportunité à saisir ou une colonisation déguisée.»
Dr Oualid Gadhoum,
Maître de Conférences Agrégé
Expert au PNUD

09h25 – 09h55 « La grande méditerranée et le Maghreb arabe ».
M. Michele Capasso,
Fondateur de la Fondazione Mediterraneo : un Réseau euro-méditerranéen pour le dialogue entre les Sociétés et les Cultures.

09h55 – 10h20 “Pragmatism in the euro-maghereb relations after 2011 : study of 5+5 initiative”
Pr Abdellatif Bouroubi
Professeur à la faculté des sciences politiques-université et Président du conseil scientifique de la faculté des sciences politiques
constantine3. Salah Boubnider –Algérie

10h20 – 10h45 Débat

10h45 – 11h00 Pause-Café

11h00 – 13h00 Quatrième séance scientifique
Le Maghreb de l’éducation, de la culture et de la jeunesse
Président : NN

11h00 – 11h25
«L’enseignement et la recherche scientifique contribuent-ils à l’intégration maghrébine? Réalités et perspectives.»
Pr. Zeineb BEN AMMAR MAMLOUK
Directrice fondatrice de l’ESSECT
Ancienne présidente de l’Université de Tunis El Manar

11h25 – 11h50 « Éléments de réflexion pour une stratégie culturelle maghrébine »
Pr. Mongi Zidi
Professeur d’enseignement supérieur université de Tunis

11h50 – 12h20 « 2019 : Un rendez-vous historique pour les jeunesses au Maghreb ? »
Sebastien Boussois
Chercheur et consultant géopolitique

11h50 – 12h40 Débat

12h40 – 12h45 Recommandations
Dr Amel MALLEK TARIFA
Maître Assistante en Management
ESSECT-Université de Tunis
Membre du conseil scientifique du FOAP.

12h45 – 13h00 Clôture du Colloque

Allocution de Clôture
Mme Hayet Doghri
Présidente
Forum de l’Académie Politique
Tunis – Tunisie

Dr. Holger Dix,
Représentant résident
Konrad-Adenauer-Stiftung
Tunis – Tunisie

Dr. Hatem Ben Salem
Ministre de l’éducation nationale
13h00 Déjeuner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.