Cette semaine au Conseil de Sécurité de l’ONU

L'Albanie, l'Équateur, la France, le Japon, Malte, les Émirats arabes unis (EAU), le Royaume-Uni et les États-Unis ont demandé la réunion après que la RPDC a prétendu avoir lancé avec succès un satellite de reconnaissance militaire le 21 novembre.

L’agenda du Conseil de Sécurité du 27 novembre au 1er décembre 2023

Le lundi (27 novembre), le Conseil de sécurité se réunira pour une séance d’information ouverte sur la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Un représentant du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) devrait faire un exposé. L’Albanie, l’Équateur, la France, le Japon, Malte, les Émirats arabes unis (EAU), le Royaume-Uni et les États-Unis ont demandé la réunion après que la RPDC a prétendu avoir lancé avec succès un satellite de reconnaissance militaire le 21 novembre.

Également le lundi, le Conseil de sécurité tiendra une réunion sur « La situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne », à la demande de la Russie.

Il y aura une séance d’information ouverte sur les volets politique et humanitaire en Syrie le mardi (28 novembre). Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour la Syrie, Najat Rochdi, et le Directeur de la Division des opérations et de la plaidoyer d’OCHA, Edem Wosornu, devraient faire des exposés respectivement sur les questions politiques et humanitaires. Des consultations à huis clos sont prévues après la séance d’information ouverte.

Aussi le mardi, les membres du Conseil tiendront une réunion privée, suivie de consultations à huis clos, sur l’évaluation indépendante de l’Afghanistan. Feridun Sinirlioğlu, le coordinateur spécial de l’évaluation indépendante, fera un exposé lors de la réunion privée. L’évaluation, demandée par le Conseil dans la résolution 2679 du 16 mars, propose des recommandations pour une approche intégrée et cohérente face aux défis actuels de l’Afghanistan.

Le mercredi (29 novembre), le Conseil de sécurité se réunira à un niveau ministériel sur « La situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne ». Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, présidera la réunion. Le Secrétaire général António Guterres devrait faire le point sur la mise en œuvre de la résolution 2712 du 15 novembre, tandis que le Coordinateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, devrait présenter le briefing mandaté sur le dossier.

Les membres du Conseil sont prévus pour voter sur un projet de résolution sur le mandat de la Mission d’assistance intégrée des Nations Unies pour la transition au Soudan (UNITAMS) le jeudi (30 novembre). Le 16 novembre, le Représentant permanent du Soudan auprès de l’ONU, l’Ambassadeur Al-Harith Idriss Al-Harith Mohamed, a envoyé une lettre au Secrétaire général informant de la décision du gouvernement soudanais de mettre fin à UNITAMS avec effet immédiat.

Un vote sur le renouvellement du régime de sanctions 751 contre Al-Shabaab est également prévu pour jeudi. Le 15 novembre, le Conseil a adopté à l’unanimité la résolution 2711, un report technique court du régime de sanctions jusqu’au 1er décembre, afin de laisser le temps pour de nouvelles délibérations sur son renouvellement.

Aussi le jeudi, la présidente du Comité des sanctions 1718 contre la RPDC, l’Ambassadrice Pascale Baeriswyl (Suisse), devrait faire un exposé devant les membres du Conseil lors de consultations à huis clos sur le rapport de 90 jours sur le travail du comité.

Le vendredi (1er décembre), l’Équateur assume la présidence du Conseil de sécurité. Les membres du Conseil s’attendent également à discuter du programme provisoire de travail pour décembre le vendredi.

Cette semaine, les membres du Conseil devraient négocier un projet de résolution-cadre sur le financement des opérations de soutien à la paix de l’UA (OSPAU), proposé par les membres du Groupe A3 (Gabon, Ghana et Mozambique).

Au niveau de l’organe subsidiaire, le Comité contre le terrorisme 1373 (CTC) se réunira le lundi (27 novembre). Lors de la réunion, la Directrice exécutive de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (CTED), Natalia Gherman, devrait présenter un rapport sur les activités et les réalisations du CTC et de sa direction exécutive de 2022 à 2023.

Aussi le lundi, le Groupe de travail sur les enfants et les conflits armés tiendra des consultations informelles pour négocier ses conclusions sur le rapport du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés en Syrie.

Le jeudi (30 novembre), le Groupe de travail sur les enfants et les conflits armés se réunira formellement, avec un exposé du groupe de travail de pays de l’ONU sur la RDC sur la surveillance et le signalement des violations graves contre les enfants (CTFMR). Le groupe de travail recevra également un exposé de la Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, sur ses visites récentes en Arabie saoudite (1-2 novembre) et au Yémen (30 octobre).

#ONU #Conseil #Sécurité #RDC #Congo #Syrie #UNITAMS#Corée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*