Gaza la martyre : Ses rues en ruine seront couvertes de sang

Même si les gouvernements occidentaux soutiennent encore du bout des lèvres une solution à deux États, aucun progrès n’a été réalisé vers un accord sous la direction du Premier ministre israélien le plus ancien, Benjamin Netanyahu, qui a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’accepterait jamais un État palestinien.

Etiquettes : Palestine, Gaza, Hamas, Israël,

Ismail Anieh le leader de Hamas l’a dit « La révolution palestinienne sera abreuvée du sang des martyrs ». Les chefs historiques du Hamas savent pertinemment bien qu’Israël intensifiera les atrocités envers les civils palestiniens ne faisant aucune différence entre les vrais combattants et toutes ces personnes qui ne savent plus où aller.

Les images de propagande diffusées par l’armée israélienne, relayées abondamment par les chaines télé occidentales ne montrent aucune scène de combat entre la résistance palestinienne et les soldats israéliens. Or on sait selon la chaine « El Jazeera » que les combattants du Hamas plus invisibles que jamais ont occasionné depuis que la soldatesque israélienne a investi la partie nord ouest de Gaza , celle qui est proche du littoral des pertes considérables que le ministre de la défense israélien cache à ses compatriotes, sachant que s’il révélait le nombre de soldats de Tsahal morts tombés sous les balles des snippers du Hamas, très mobiles car connaissant le terrain, maison par maison, même si celles-ci sont en état de ruine.

Ce n’est, cependant, que le début de cette guerre qui se déroulera cette fois-ci en milieu urbain ce qui rend inutile les chars et blindés. Ce sera un combat d’hommes qui reposera sur l’audace de celui qui tirera le mieux sur sa cible. Or les soldats israéliens qui, certes se sont entrainés à ce genre de combat urbain dans des studios seront confrontés à la vraie réalité et celle –ci sera différente des mises en scènes des studios d’entrainement.

Les combattants du Hamas surgiront de là où les soldats israéliens ne les attendent pas. Il ne s’agit pas seulement de ces fameux tunnels servant de cache il est aussi question d’utilisation de toutes les brèches des murs de toute maison ou immeuble que les combattants connaissent parfaitement et ils sont pour ainsi dire comme des poissons dans l’eau.

Quand le gros des troupes israéliennes entrera dans le centre–ville de Gaza car ils n’y sont pas encore ce sera pour eux un remake de Stalingrad. On connait le sort de cette sixième armée allemande commandée par le général Von Paulus dans cette ville en ruine.

Lorsque Benyamin Netanyahu fanfaronne à la télévision israélienne en disant que l’armée israélienne restera à Gaza jusqu’à ce qu’elle élimine tous les combattants du Hamas en ne tenant pas compte des pertes de civils qui compteront au dernier décompte fourni par les organisations humanitaires restant encore sur place 200 000, dont la plupart sont des femmes, des enfants et des personnes âgées car les hommes valides sont pour la plupart au combat. Il y a fort à craindre que ces deux cent mille civils paieront de leur vie l’offensive israélienne du centre de Gaza.

Tsahal ne fera que ce que le Hamas a prévu de faire depuis longtemps, attendant son moment pour intervenir. Ce moment c’était le 7 octobre dernier qui occasionna la plus grande colère et rage non contenue d’Israël. C’est le piège tendu par l’organisation combattante la plus illustre de la résistance palestinienne qu’est devenue le Hamas, non seulement aux yeux de tous les palestiniens, ceux de Cisjordanie, ceux de la diaspora mais aussi pour tous les peuples arabes, non leurs dirigeants, qui continuent à s’alimenter et de s’abreuver d’illusions.

Comme l’a si bien souligné Ismail Anieh «La révolution palestinienne sera abreuvée par le sang des martyrs» Il faut aussi savoir que dans la doctrine juive la vie est très précieuse et la perdre est un drame incommensurable, une vraie tragédie dont chaque juif est confronté au moment de sa mort. La différence avec les musulmans est énorme. Pour un musulman qui combat pour sa patrie et sa foi mourir est une grande joie car la récompense dans l’au-delà est immense. D’ailleurs Dieu dit dans son Livre révélé «Ne dites pas que ceux qui combattent et meurent pour la cause de Dieu sont morts. Non ils ne le sont pas. Ils sont vivants!» Alors au final qui sera perdant dans cette affaire le juif ou le musulman? Le temps joue pour les palestiniens. Il sera certes parcouru et parsemé de souffrances et de pertes mais il laminera leurs ennemis qui finiront par comprendre qu’ils n’ont pas leur place parmi les Arabes.

Source

#Gaza #Palestine #Israël

Be the first to comment on "Gaza la martyre : Ses rues en ruine seront couvertes de sang"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*