Norvège : Dernier adieu à Maren Ueland, la fille assassinée au Maroc

L’Église de Jaeren a accueilli lundi les actes funébres de Maren Ueland, la jeune étudiante assassinée auc côtés de son amie danoise Louisa Jesperen. Ses amis, famille, et même son chien étaient présents pour lui faire un dernier adieu à leur fille de 28 ans.

Maren et Louisa ont été décapitée le 17 décembre à Imlil, au sud du Maroc. Selon les autorités marocaines, les auteurs du crime macabre avaient des convictions intégristes et des affinités avec la mouvance de Daech. Cependant, l’implication de deux ressortissants suisses est confrontée la déclaration des familles des accusés.

Selon La Tribune de Genève, la « deuxième arrestation rajoute du flou à une affaire déjà complexe. L’implication exacte des deux Genevois reste encore à définir avec certitude. La raison de ces arrestations en différé pose aussi des questions, sachant que tous deux étaient surveillés par plusieurs services de renseignement. Probablement en raison de sa fiche S, N.P. a récemment été arrêté en Espagne alors qu’il revenait du Maroc en Suisse, puis relâché. Quant au multirécidiviste K:Z :, identifié comme radicalisé, tant la FedPol que les services de renseignement marocain le tenaient sous leur radar. Tous deux continuaient cependant de faire des allers-retours entre le Maroc et Genève ».

Selon des informations obtenues par le journal genevois, « N.P., père de deux enfants, est parti vivre au Maroc entre fin 2016 et début 2017, après avoir commencé par effectuer des allers-retours réguliers dès 2015. «Il s’agissait d’un nouveau départ. Il voulait faire table rase du passé, se laver de ses dérives d’avant», raconte un proche ».