Le Maroc parmi les mauvais élèves de Doing Business

60ème sur 190 pays classés selon le dernier classement Doing Business de la Banque mondiale, le Maroc peut se gargariser d’avancées sur l’environnement des affaires. Mais au vu de ses ambitions continentales et internationales, le Royaume peut-il vraiment crier victoire ?!

Parmi les indicateurs retenus l’institution internationale, l’obtention d’un permis de construire et le transfert de propriété.

Sur le premier critère, et en comparaison à la Nouvelle-Zélande (premier pays au classement du Doing Business), il faut au Maroc 13 procédures et payer l’équivalence de 3,4% de la valeur de la construction pour obtenir le permis de construire contre 11 procédures et 2,2% en Nouvelle-Zélande.
Pour ce qui est du transfert de propriété, il faut 6 procédures qui nécessitent 20 jours et demi et payer l’équivalent de 6,4% de la valeur du bien acheté contre 1 journée et 0,1% en Nouvelle-Zélande pour concrétiser le transfert de propriété.

Il en ressort des efforts louables qui ont été accomplis, mais surtout des efforts colossaux qu’il reste à déployer encore afin de s’approcher des meilleurs standards mondiaux.

Mis bout à bout avec d’autres réformes, ces petites avancées ici et là pourraient, peut-être, redonner une nouvelle impulsion au secteur immobilier marocain.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.