Hicham El Alaoui : « J’ai demandé au roi du Maroc de me décharger de mon statut et de mon titre de prince »

Hicham El Alaoui a déclaré avoir demandé au roi du Maroc de lui décharger de son statut et de son titre de prince.

« J’ai demandé au roi du Maroc de me décharger de mon statut et de mon titre de prince. J’ai complété toutes les démarches avec mon avocat à ce sujet et nous nous sommes aperçus qu’aucun tribunal marocain ne peut gérer la question. Ça relevait strictement de la compétence du roi ». C’est la raison pour laquelle, Hicham et son avocat ont écrit au roi Mohammed VI « afin que mon vrai nom, Hicham El Alaoui, soit inscrit dans l’État civil ».

En ce qui concerne la situation politiquue dans son pays, El Alaoui a déclaré que « le Printemps marocain a échoué parce que la monarchie a manqué de volonté ».

Selon lui, « le discours du 11 mars n’est qu’une déclaration tendancieuse de la part du roi. C’est vraiment un moment, mais il n’a pas été transformé. Aussi, le fait qu’il n’y a pas eu la pression populaire s’était philoché ».

L’échec du printemps marocain est aussi « parce que le PJD a capté et détourné le mandat qu’ils avaient et, à la place d’oeuvrer pour une démocratisation, ils ont entrés dans l’entrisme. Ils sont rentrés dans l’administration , se sont rapprochés du palais, une chose qui a échoué d’ailleurs ».

« La contestation s’est déplacée vers le Rif et la périphérie et là, lle enregistre des succès dû à la proximité des militants de la population. Seulement, les solutions soont nationales, il n’y a de solution qu’au niveau national. Le pouvoir se trouve dans la même situation, dans la même impossibilité d’apporter des solutions économiques parce qu’il a reproduit les mêmes élites et les mêmes institutions galvaudées », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.