Le Maroc attend les 140 M€ de l’UE pour arrêter le flux migratoire (Ignacio Cembrero)

Selon Ignacio Cembrero, journaliste et grand connaisseur du Maghreb et des relations entre le Maroc et l’Espagne, le Maroc attend les 140 M€ de l’UE pour arrêter les départs des migrants vers l’Espagne et l’Europe.

Dans une interview accordée à La Dépêche, Cembrero affirme que « cet afflux ne s’explique pas seulement par l’augmentation de la pression sur la Méditerranée occidentale, mais aussi parce que « le Maroc ne fait pas trop d’efforts pour contenir cette émigration en attendant d’obtenir des contreparties, une enveloppe budgétaire de 140 M€ que l’Europe doit lui donner pour qu’il puisse renforcer sa lutte ».

Selon lui, Rabat « a aussi des problèmes à gérer à sa périphérie, des mouvements de rébellion, de contestation, notamment dans le Rif » et c’est la raison pour laquelle il a « intérêt à laisser partir des jeunes mécontents » et qui ont fait du royaume un vaste champ de protestation contre la situation politique et sociale du gouvernement.

Dans ce contexte, Cembrero affirme que le taux des marocains qui onr regagné l’Espagne est « se serait passé de 18 % en début d’année à 36 % en septembre, le reste se répartissant entre migrants Algériens et d’Afrique subsaharienne majoritairement francophones » et 80 % sur les 11 000 mineurs accueillis en Espagne sont marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.