Le frère du boucher de Strasbourg, Sami Chekatt fait l’objet de deux fiches S.

Le tireur de l’attaque de Strasbourg a été éliminé hier soir par les forces de police. De nouvelles informations laissent penser que Chérif Chekatt n’aurait pas agi seul.

Son frère aîné, Sami Chekatt a été interpelĺé en Algérie. dans le cadre d’un mandat de recherche pour association de malfaiteurs terroristes.

Sami Chekatt, qui, selon certaines sources fait l’objet de deux fiches « S » et considéré comme dangereux, était sous le coup d’un mandat de recherche pour association de malfaiteurs terroriste, lancé après l’attentat.

Il avait quitté la France bien avant l’attaque terroriste. Les enquêteurs veulent  savoir s’il était au courant du projet terroriste de son frère et s’il a pu y participer en apportant un éventuel soutien logistique.

Pour rappel, les parents du terroriste ainsi que deux de ses frères, Malek et Elias, avaient été placés en garde à vue dans les heures qui ont suivi la fusillade meurtrière. Un amide Chekaat,  soupçonné d’avoir hébergé le terroriste la veille de son passage à l’acte, avait été interpellé et placé en garde à vue hier mercredi.

A noter que l’attentat de Strasbourg, ayant fait trois morts et 12 blessés mardi dernier, a été revendiqué par l’organisation terroriste de l’Etat Islamique dans les heures qui ont suivi l’élimination de Chérif Chekatt.

Selon Christophe Castaner ministre français de l’intérieur, la revendication de Daech est «totalement opportuniste»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.