Être juif au Maghreb à la veille de la colonisation

Pour qui s’intéresse à l’histoire du Maghreb et à la vie des populations juives un petit ouvrage à connaître que je conseille vivement de Jacques Taïeb intitulé, Être juif au Maghreb à la veille de la colonisation.

Il retrace de manière claire et succincte environ 1000 ans de cohabitation entre les différentes communautés juives du Maghreb, du Maroc jusqu’en Libye, avec leurs concitoyens musulmans. Il remet surtout à jour certaines idées reçues comme la prétendue ségrégation systématique des Juifs au sein des communautés islamiques alors qu’elles furent plus que marginales. Elles n’étaient pas la règle, mais l’exception contrairement aux affirmations de différents prosélytes adeptes des guerres de civilisation.

Le statut de dhimmiet son impôt la jizya est débarrassée du fantasme des identitaires qui le voient comme une domination financière et une humiliation. La réalité est pourtant d’une simplicité enfantine et Jacques Taïeb l’explique remarquablement.

Il détaille le fonctionnement économique et religieux propre aux multiples communautés juives du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye libres de pratiquer leurs cultes comme bon leur semble, ainsi que la cohabitation avec les musulmans.

Lire la suite depuis la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.