Les évêques du Maghreb se réunissent à Alger : «Mieux vivre ensemble» en terre d’Islam

Les évêques membres de la Conférence épiscopale annuelle des régions d’Afrique du Nord (CERNA) ont entamé hier à Alger une réunion de 5 jours visant notamment à définir les moyens de «mieux vivre ensemble» en terre musulmane. Une vingtaine de personnalités religieuses, dont 9 évêques d’Algérie, du Maroc, de Tunisie et de Libye, se sont réunis à huis clos à la Maison Diocésaine d’Alger pour évaluer la situation des communautés chrétiennes résidant au Maghreb.

L’objet de cette réunion est de «réfléchir sur les moyens de vivre ensemble avec les musulmans, d’organiser des rencontres amicales pour, notamment, contribuer au développement» économique et social du pays, a déclaré à l’APS le président de la CERNA, Mgr Vincent Landel, archevêque de Rabat.

«Nous souhaitons faire des choses ensemble», avec les populations des pays d’accueil, a-t-il poursuivi, ajoutant que les évêques ont pour mission «d’accompagner les chrétiens vivant dans ces pays pour qu’ils vivent le mieux possible avec les musulmans».

Il a ainsi cité différents cas où musulmans et chrétiens sont liés par une relation de travail, notamment au sein des entreprises, par exemple en Libye où les 150.000 chrétiens, venant en majorité d’Inde, des Philippines et du Moyen-Orient, travaillent dans les sociétés pétrolières.

Dans les autres diocèses, quelque 25000 chrétiens vivent au Maroc, 10000 en Algérie et 20000 en Tunisie, a-t-il ajouté, précisant qu’ils sont «tous étrangers, en grande partie des étudiants subsahariens».

Dans cette perspective de consolider le «vivre ensemble», Mgr Landel a évoqué de nombreux échanges de vues et d’expériences avec des dignitaires religieux musulmans.

Le dernier bulletin de la CERNA note qu’il s’agit de «vivre et de collaborer, en-dehors de tout esprit de prosélytisme, avec les populations musulmanes qui nous accueillent, avec qui des liens d’amitié se vivent et se construisent».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.