Migration : L’île de Lanzarote déclare l’état d’urgence en raison des mineurs non accompagnés

L'écrasante majorité des migrants mineurs provient du Maroc et du Sénégal.

Etiquettes : Migration, Maroc, Sénégal, mineurs non accompagnés, Lanzarote, îles Canaries, Espagne,

L’île espagnole de Lanzarote a déclaré l’état d’urgence sociale en raison d’un afflux de mineurs migrants non accompagnés provenant du Maroc et du Sénégal. Les centres d’accueil sont surpeuplés et dans un état déplorable. Le gouvernement local craint un nombre record de migrants en provenance de la côte africaine dans les mois à venir.

L’état d’urgence doit faciliter la prise de décision et améliorer les conditions pour les jeunes. Selon le gouvernement, environ 40 mineurs sont arrivés récemment. En 2023, il y en a eu 742.

La semaine dernière, des avocats et une ONG ont dénoncé un centre où les migrants vivent dans la saleté, les insectes et l’insécurité. Ils reçoivent à peine de la nourriture et n’ont pas de draps.

Les îles Canaries s’attendent à 70.000 migrants cette année, dont 10 % de mineurs. Actuellement, il y en a 5.600, mais ce nombre pourrait atteindre 16.000. Le gouvernement espagnol souhaite les répartir sur le continent, mais le parti d’extrême droite Vox s’y oppose.

Au milieu de cette situation de saturation se tient la Conférence sectorielle sur l’enfance et l’adolescence, convoquée par la ministre Sira Rego pour le 10 juillet prochain à Tenerife. Lors de cette conférence, la réforme de la loi sur l’immigration sera débattue avec les Communautés autonomes afin que toutes accueillent solidairement et de manière contraignante les enfants migrants non accompagnés, en lien avec les territoires d’arrivée, comme les Canaries. Selon Rego, il est nécessaire de passer « d’un modèle basé sur l’urgence et la volontarité à des mesures stables et structurelles ».

Le ministre de la Politique territoriale, Ángel Víctor Torres, et le président des Canaries, Fernando Clavijo, seront également présents à la réunion. Ils ont déjà eu des réunions préalables avec des représentants de toutes les forces politiques pour leur présenter le projet de modification de la loi sur l’immigration sur lequel ils ont travaillé conjointement.

#Maroc #Espagne #migration #MineursNonaccompagnés #Sénégal

Visited 4 times, 4 visit(s) today