Mise en vente d’un ancien château du roi du Maroc

Dans les années 1980, il a été acquis par Hassan II roi du Maroc, qui a réalisé des travaux très importants de réhabilitation et a été revendu par son fils devenu le roi du Maroc Mohammed VI en 2008 pour 200 M€. L'acquéreur serait Esam Janahi, figure de proue de la finance islamique.

Etiquettes : Château d’Armainvilliers, Maroc, Mohammed VI, Hassan II, Whisper Auctions,

Le magnifique château qui appartenait au roi du Maroc et pourrait devenir la maison la plus chère du monde : il compte 100 chambres et 3 ascenseurs. Située en périphérie de Paris, la maison de maître compte plus de 100 chambres.

L’agence immobilière de luxe Whisper Auctions mettra en vente un château en périphérie de Paris pour 422 millions d’euros. Si la vente se réalise au prix demandé, la propriété pourrait devenir la maison la plus chère jamais vendue, dépassant l’actuel détenteur du titre, le Château Louis XIV, vendu en 2015 pour 280 millions d’euros au prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Baptisée Château d’Armainvilliers, la maison appartenait autrefois à la famille Rothschild.

Dans les années 1980, il a été acquis par Hassan II roi du Maroc, qui a réalisé des travaux très importants de réhabilitation et a été revendu par son fils devenu le roi du Maroc Mohammed VI en 2008 pour 200 M€(1). L’acquéreur serait Esam Janahi, figure de proue de la finance islamique(2).

Selon les archives de la famille Rothschild, la maison date du XIIe siècle mais fut partiellement détruite pendant la Révolution française. Edmond de Rothschild acheta la maison en 1877 et engagea les architectes Félix Langlais et Emile Ulmann pour la rénover et l’agrandir.

Le château compte 100 chambres réparties sur trois étages, 17 chambres avec salle de bain privative, cinq salons et trois ascenseurs, au cas où monter et descendre les escaliers poserait un défi physique.

Il y a aussi l’espace de la propriété, avec plusieurs autres constructions. La maison dispose d’écuries pouvant accueillir 50 chevaux. Il y a également un salon de beauté, un hammam (bains turcs) et des logements pour le personnel ou des invités supplémentaires.

(1) Kenza Filali, « Mohammed VI a cédé son château d’Armainvilliers pour 200 M€ [archive] », sur ledesk.ma, 2 novembre 2016 (consulté le ).

(2) « Qui sont les figures de proue du secteur florissant de la finance islamique ? [archive] », sur Business Crunch, 25 mai 2015 (consulté le ).

#France #Maroc #ChâteaudArmainvilliers #MohammedVI

Visited 1 times, 1 visit(s) today