Comment l’Afrique peut-elle se débarrasser des chaines économiques de son passé colonial?

"En raison du dysfonctionnement de l'ordre international libéral, les Africains s'orientent réellement vers un arrangement international alternatif. Les BRICS seront une source alternative de financement pour échapper à cette stricte condition".

Etiquettes : Afrique, chaînes économiques, passé colonial, colonisation, néocolonialisme, pillage, spoliation,

L’Afrique tend la main aux pays qui ne prêchent pas les pratiques néocoloniales afin d’obtenir une deuxième libération, cette fois économique, après la libération politique du passé, avance auprès de Sputnik Afrique un expert éthiopien.

« L’Afrique est toujours économiquement dépendante de l’ordre économique postcolonial. Elle essaie réellement de relever ces défis [de l’héritage colonial] à travers une forme de mobilisation des ressources internes, et bien sûr en créant une alliance avec des acteurs extérieurs qui sont réellement immunisés contre cet héritage du colonialisme », estime Wuhibegezer Ferede.

Pour ce professeur agrégé de sciences politiques et d’études internationales à l’université éthiopienne Bahir Dar, les BRICS sont un groupe qui pourrait aider le continent dans ce domaine: « En raison du dysfonctionnement de l’ordre international libéral, les Africains s’orientent réellement vers un arrangement international alternatif. Les BRICS seront une source alternative de financement pour échapper à cette stricte condition ».

Sputnik, 26/05/2024

#Afrique #Colonialisme #Colonisation #Néocolonialisme #spoliation #Pillage #BRICS