🔮Pays Bas : Arrestation d’un prĂ©sumĂ© espion marocain

Abderrahim El M., 64 ans travaillait en tant que traducteur arabe et analyste principal suspecté d'avoir filtré au Maroc des documents confidentiels (Photo : Geenstijl)

Etiquettes : Pays Bas, Maroc, espionnage, Qatargate, Marocgate, Abderrahim El M., Roterdam,

Les autoritĂ©s nĂ©erlandaises ont arrĂȘtĂ© la semaine derniĂšre un responsable de la lutte contre le terrorisme et une policiĂšre pour avoir prĂ©tendument divulguĂ© des secrets d’État, a annoncĂ© mercredi le ministĂšre public nĂ©erlandais, plusieurs mĂ©dias rapportant que le Maroc avait bĂ©nĂ©ficiĂ© de ces fuites.

Selon le site Euractiv, qui cite « plusieurs mĂ©dias nĂ©erlandais », le fonctionnaire soupçonnĂ© de faire partie du coordinateur national pour la lutte contre le terrorisme et la sĂ©curitĂ© (NCTV) est Abderrahim El M., un homme de 64 ans originaire de Rotterdam qui travaillait en tant que traducteur arabe et analyste principal pour l’unitĂ©. Il est soupçonnĂ© d’avoir divulguĂ© des informations sensibles provenant des unitĂ©s de police chargĂ©es de la lutte contre le terrorisme, l’extrĂ©misme et la radicalisation.

El M. Ă©tait depuis longtemps soupçonnĂ© d’avoir divulguĂ© des informations au gouvernement marocain. La police nĂ©erlandaise a reçu plusieurs avertissements, mais on ignore si des mesures ont Ă©tĂ© prises.

El M. et la policiĂšre, qui travaillait auparavant Ă  la NCTV et dont l’implication dans les fuites n’a pas Ă©tĂ© prĂ©cisĂ©e, ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s Ă  un juge de surveillance mardi, qui a dĂ©cidĂ© qu’ils resteraient en dĂ©tention pendant au moins deux semaines supplĂ©mentaires.

La NCTV est dirigée par le ministre de la justice sortant, Dilan Yesilgöz-Zegerius (VVD/Renouveau).

« Permettez-moi de commencer par dire que je trouve ce message trĂšs inquiĂ©tant. Naturellement, je pense que cela devrait faire l’objet d’une enquĂȘte appropriĂ©e et indĂ©pendante », a Ă©crit le ministre Ă  propos des arrestations dans une lettre adressĂ©e au Parlement.

« Il est trĂšs important que l’enquĂȘte criminelle menĂ©e par le service national d’enquĂȘte criminelle, dirigĂ© par le ministĂšre public national, puisse se dĂ©rouler sans entrave », a-t-elle ajoutĂ©.

Les lĂ©gislateurs nĂ©erlandais ont Ă©tĂ© choquĂ©s par ces rĂ©vĂ©lations et ont demandĂ© que des enquĂȘtes supplĂ©mentaires soient menĂ©es sur cette affaire.

« Rapport troublant sur la fuite d’informations secrĂštes par des employĂ©s de la NCTV et de la police ! [Le ministre Yesilgoz-Zegerius devrait clarifier autant que possible (y compris si les gens sont en danger immĂ©diat), dĂšs que l’importance de l’enquĂȘte le permet », a postĂ© le dĂ©putĂ© libĂ©ral Joost Sneller (D66/Renew) sur X.

« Mais dire moins n’est pas autorisé », a dĂ©clarĂ© le dĂ©putĂ© d’extrĂȘme droite Geert Wilders (PVV/ID), faisant rĂ©fĂ©rence Ă  sa remarque de campagne Ă©lectorale de 2014 selon laquelle il veillerait Ă  ce qu’il y ait « moins de Marocains » aux Pays-Bas, qui avait suscitĂ© une vive indignation Ă  l’Ă©poque.

Le Maroc a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© mĂȘlĂ© au scandale du Qatargate l’annĂ©e derniĂšre, en soudoyant plusieurs eurodĂ©putĂ©s pour qu’ils fassent pression en faveur des intĂ©rĂȘts du pays nord-africain au sein du Parlement europĂ©en.

#Maroc #Marokko #Espionage #Spionage #NCTV #PaysBas

Visited 1 times, 1 visit(s) today