Algérie /France: «Le président Tebboune est l’interlocuteur de la France» (Jean Yves Le Drian)

Par Hakim Megati

Après le petit commentaire du président Macron qui avait dit «prendre acte» de l’élection d’Abdelmadjid Tebboune, et souhaité qu’un «dialogue soit ouvert avec le peuple algérien», son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a ajouté une louche en conseillant la «poursuite de la transition démocratique».

«Nous avons constaté et pris acte de la victoire de Abdelmadjid Tebboune, a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves aujourd’hui dimanche sur France Inter, en marge des travaux d’une réunion avec ses homologues de l’Union européenne à Bruxelles.

Pour le patron du Quai d’Orsay, la France n’avait qu’un «souhait» après l’élection du président Abdelmadjid Tebboune en Algérie : «la poursuite de la transition démocratique commencée par le mouvement de contestation populaire « Hirak».

Auparavant Jean-Yves Le Drian a glissé subtilement que le président Abdelmadjid Tebboune est désormais «l’interlocuteur» de la France».

Mais au-delà de cette reconnaissance des bouts des lèvres, qui, précision significative, n’est pas assortie des félicitations d’usages, le MAE français s’est lui aussi permis quelques «conseils».

«À partir de ce moment-là, nous disons Il y a un processus en cours. On constate aussi qu’il y a un mouvement social important. Il importe de faire en sorte que dans ce moment crucial le dialogue soit poursuivi», affirme en effet Le Diran.

Et d’ajouter : «La France n’a qu’un souhait, et ce n’est pas du tout un souhait diplomatique, c’est que la poursuite de la transition démocratique puisse se faire, dans le respect de la souveraineté algérienne».

Le ministre français des Affaires étrangères en veut d’autant plus que, d’après lui, «l’Algérie vit un moment crucial et qu’elle passe à une nouvelle phase de son histoire».

Pas sûr que ces commentaires soient bien perçus à Alger où les réactions épidermiques à tout ce qui vient de l’ancienne puissance coloniale, sont assimilées à des tentatives d’ingérence.

Algérie1, 15 déc 2019

Tags : Algérie, France, Abdelmajid Tebboune, Jean-Yves Le Drien, Hirak,