Ce que le Maroc cache sur la visite de Pompeo

Les indice de l’échec de la visite de Mike Pomepo au Maroc sont évidents. Elle n’a duré que quelques heures, Pompeo n’a pas été reçu par le roi comme prévu et aucune conférence de presse n’a été organisée. La raison de ce fiasco? Rabat s’attendait à des concessions américaines sur le dossier du Sahara Occidental. 

Pompeo et son homologue marocain discutent des pourparlers menés sous l’égide des Nations Unies pour mettre fin à la guerre du Sahara – Département d’État

WASHINGTON (UrduPoint News / Sputnik – 6 décembre 2019) Le secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo a discuté d’une solution politique de compromis pour le conflit du Sahara Occidental et du renforcement des relations commerciales bilatérales lors de sa visite à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères marocain Nasser Bourita, a déclaré porte-parole du Département d’Etat américain Morgan Ortagus.

« Le secrétaire [Pompeo] (…) a exprimé son intérêt à faire progresser les efforts menés par les Nations Unies pour trouver une solution politique pacifique, durable et mutuellement acceptable au différend de longue date concernant le Sahara occidental », a déclaré jeudi Ortagus.

Pompeo et Ortagus ont également exploré les moyens de développer les échanges et les investissements bilatéraux sur la base de l’Accord de libre-échange de 2006, qui avait permis d’accroître le volume des échanges de 500% au cours des 13 dernières années, a souligné M. Ortagus.

Pompeo a également remercié le peuple marocain pour ses efforts dans la lutte commune contre le terrorisme et a souligné le rôle continu du Maroc dans la promotion de la stabilité régionale et la prévention de l’extrémisme violent, a ajouté M. Ortagus.

Source : UrduPoint, 6 déc 2019

Tags : Maroc, Etats-Unis, Mike Pompeo, Sahara Occidental,