Est-ce que le Maroc est Arabe?

Les Arabes sont arrivés en Afrique du nord pendant le 7e siècle. Malgré que les berbères s’étaient convertis à l’Islam, leur pureté ethnique et linguistique a été préservée jusqu’à nos jour.

Les dynasties berbères ont régné sur le Maroc longtemps pendant la période médiévale.

Malgré que la dynastie Alaouite (souveraine depuis le 17e siècle à nos jours) soit considérée arabe, l’épouse de feu SM le roi Hassan II, Latifa était berbère comme l’étaient les femmes de précédents monarques Alaouites. La culture berbère est ce qui fait la différence entre la mentalité maghrébine et la mentalité du moyen orient.

Pour définir le Maroc, il faut tenir compte de 2 réalités importantes : la première est que les peuples Amazigh représentent la majorité des marocains. Plusieurs Amazigh ont grandi en parlant l’un des dialectes berbères et ne sont pas arabophones.
Linguistiquement parlant, la langue arabe a toujours eu un avantage grâce à la religion d’Islam, qui a introduit l’Arabe comme langue supérieure divine.

Le Maroc et l’Afrique du nord ont confondu langue Arabe et Islam.

Être musulman ne veut pas dire être Arabe, et le Maroc pour des raisons politiques a choisi de rejoindre la ligue Arabe après l’indépendance de la France. Le Maroc aujourd’hui est constitué d’Amazigh arabisés. La Darija (le dialecte arabe marocain) est répandu partout au Maroc, mais n’est pas la langue maternelle pour plusieurs marocains.

2e réalité : le Français peut très bien être la 2e langue du Maroc.

La France a colonisé le Maroc pendant 44ans, elle a profondément influencé presque tous les aspects de la culture et société marocaine. Quand le Maroc a gagné son indépendance en 1956, il était clair qu’un retour aux traditions ne se fera pas. Même si la langue Arabe a été mise en tant que langue officielle, tous les yeux étaient rivés vers le nord, vers l’ancien colonisateur, en tant que modèle de modernisation.

Comme la plupart des pays arabes, le Maroc a dû faire face à une impasse entre la continuité du développement initialisé par le colonisateur, et revenir aux traditions. Le désir de modernisation menaçait l’identité arabe. Le Français est resté la langue professionnelle dans les administrations, les entreprises, la science et autres secteurs « modernes ».

Source : Buzzer

Tags : Maroc, berbère, amazigh, arabes, dynastie,