Côte d’Ivoire : Ouattara assume son rôle de valet de la Françafrique

L’expulsion de la militante helvético-camerounaise Nathalie Yamb, du parti d’opposition ivoirien Lider, survient quelques semaines après son intervention très remarquée contre la « Françafrique » à Sotchi ,lors du sommet Russie-Afrique.

L’ expulsion de la militante Nathalie Yamb est confirmée.

Elle doit quitter ce soir la Côte d’Ivoire par un vol à destination de la suisse .
Alassane Ouattara confirme une fois de plus qu’il est le valet de la France . Le sous préfet français prêt à humilier les Africains pour plaire à ses maîtres français.

Après avoir exigé le limogeage de l’économiste Kaku Nubukpo de l’OIF en 2017 à cause de ses positions anti-FCFA , il fera expulser aussi Kémi Seba venu en Côte d’Ivoire pour participer à un débat sur le FCFA .

Il est donc clair que l’homme s’affiche et assume son statut de serviteur déterminé de la France. Ce triste personnage est incontestablement une épine dans la construction de notre unité africaine.

Pour rappel, lors du sommet des Chefs d’État africains à Abidjan en 2017, il a honni tout le continent en disant qu’il a oublié de dire à Alpha Condé, Président de la République de la Guinée Conakry qu’il était en direct juste parce qu’Alpha Condé a dit dans son discours que l’Afrique doit couper le cordon ombilical avec la France.

Tags : Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, Nathalie Yamb, françafrique,