Maroc: Une chanson du rappeur L’Glawi fait peur au Makhzen (vidéo)

Une chanson du rappeur L’Glawi fait un tabas sur les réseaux sociaux. En moins de 48 heureus, elle a enregistré plus de 2 millions de vues.

Son titre, « 3ache Echa3b » (Vive le peuple) semble l’ériger en icône des masses populaires opprimées au Maroc, notamment par l’audace et le courage de ses chanteurs qui ont osé s’en prendre au roi Mohammed VI en le qualifiant de « commandeur des toxicomanes » ou encore de « dictateur frustré ».

Cet affront a coûté cher à celui qui l’a commis. L’glawi a été arrêté par la police d’un régime devenu paranoïaque, il voit partout les prémisses d’un nouveau printemps marocain qui risque à tout moment d’exploser et d’emporter une monarchie corrompue et médiévale qui n’a plus aucune cŕedibilité suite aux nombreux scandales provoqués par le goût du roi pour le luxe et ses dépenses exhorbitantes en loisirs.

Ainsi donc, une simple chanson de rap fait peur au régime.

Selon les autorités marocaines, il n’y aurait aucun rapport entre sa chanson « 3acha accha3b » et l’arrestation de Simo Legnawi. Il serait « simplement » poursuivi pour insultes et voies de faits sur des policiers dans l’exercice de leurs fonctions.

Tags : Maroc, Mohammed VI, monarchie, Lglawi, rap, rif, hirak,