Maroc : Le mystère de Lalla Salma est loin d’être résolu (média australien)

Disparue sans laisser des traces : Le mystère de la “princesse fantôme” du Maroc

Daniela Elser*

C’est une princesse et une mère qui défient le statu quo royal depuis qu’elle est tombée amoureuse d’un membre riche d’une famille royale. Avec son style distinctif et son esprit indépendant, l’assistante humanitaire a entrepris de moderniser le rôle des femmes à la cour royale.

Vous pensez que je parle de Meghan, la duchesse de Sussex? Pas du tout! Je vous présente la princesse Lalla Salma, épouse du roi du Maroc et mère du cher prince héritier de son pays.

Cependant, un mystère l’entoure, elle a été surnommée la «princesse fantôme» après avoir disparue de la scène publique il y a près de deux ans.

Il y a des photos Instagram floues, des rumeurs tourbillonnantes et des théories concurrentes. La question qui se pose est la suivante: où est la princesse «disparue» du Maroc?

Tradition bafouée

C’est une histoire aussi vieille que le temps: un garçon rencontre une fille, le garçon s’avère être le futur roi, un couple tombe amoureux et se marie en grandes pompes. Celle qui portait le nom de Salma Bennani a rencontré son futur mari, le roi Mohammed, en 1999 lors d’une fête. Elle était une étudiante en génie informatique qui avait été élevée par sa grand-mère. Lui a été couronné après avoir succédé à son père autocratique après un règne despotique de 38 ans.

Après avoir noué leurs relations en 2002, la nouvelle princesse Lalla Salma et son mari ont rompu avec la longue tradition marocaine qui empêchait les épouses royales d’être vues en public (leurs photos et même leurs noms n’ont jamais été révélés publiquement).

Au lieu de cela, Lalla Salma a adopté une approche de la vie beaucoup plus moderne, luttant contre le VIH/sida en Afrique, fondant sa propre organisation caritative contre le cancer et devenant une ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé. En 2016, lorsque Michelle Obama s’est rendue en Afrique, elle a rencontré Lalla Salma pour discuter de l’éducation des femmes.

Au même temos, elle s’acquitta également du devoir royal de doter un héritier, à savoir son fils, le prince héritier Moulay Hassan et sa fille la princesse Lalla Khadija.

Selon certaines informations, la famille de Mohammed aurait été moins impressionnée par son approche beaucoup plus libérale de la vie royale, notamment en portant des pantalons en public et en évitant le foulard dans les pays musulmans.

Un palais et 2 millions de dollars pour la nourriture des animaux de compagnie

Bien que la famille royale marocaine n’attire peut-être pas le même niveau d’attention en Occident que, disons, ses homologues britanniques, elle mène une vie beaucoup plus luxueuse. Les estimations placent la fortune nette du roi Mohammed entre 5 et 29 milliards de dollars, il suffit donc de dire qu’ils jouissent d’une existence décadente.

En 2005, il a été révélé que le roi et sa famille coûtaient au peuple marocain un incroyable montant de 263 millions de dollars par an, dont 1,8 million de dollars dépensés en nourriture pour animaux de compagnie. Il a 12 palais à travers le Maroc, tous conservés à 17 degrés et dotés de tout le personnel nécessaire, et nombreux d’entre eux ont été rarement visités. On pense que sa propriété préférée est un imposant château français et son amour des voitures de luxe est bien connu. (Il a été rapporté qu’il avait déjà envoyé pour réparation son Aston Martin de Rabat à Londres et qu’il passait devant une douzaine de véhicules les plus chers le matin afin qu’il puisse choisir celui qu’il souhaitait pour la journée).

La dame disparue

La princesse Lalla Salma avait une présence imposante sur la scène royale internationale, notamment lors du mariage de 2011 du Duc et de la Duchesse de Cambridge. Personnalité très populaire dans son pays d’origine et voyageant régulièrement à l’étranger, elle a été vue pour la dernière fois en public fin 2017.

Et puis… rien.

Depuis près de deux ans, les allées et venues de la princesse ont fait l’objet de vifs débats. Avait-elle contrarié le roi et était-elle cachée derrière les portes du palais? Le couple avait-il divorcé? Vivait-elle en exil aux États-Unis?

Même des diplomates étrangers n’ont pas été informés de la situation.

Lorsque Harry et Meghan, le duc et la duchesse de Sussex, ont visité la nation nord-africaine en février dernier, ils ont rencontré le roi Mohammed, âgé de 56 ans, et le prince héritier Moulay. Il n’y avait aucun signe de Lalla Salma, âgée maintenant de 41 ans.

La reine mère

Si Mohammed avait été mécontent de sa femme et avait agi en l’enfermant, cela aurait été un précédent. Selon des informations parues dans le Times, il semblerait que le roi ait enfermé sa mère dans un palais, bien que plus tard, il ait cédé et lui aurait donné la permission de vivre en exil en France.

Silence des médias

Le black-out de la presse s’ajoute au mystère qui entoure la disparition de Lalla Salma. Contrairement au Royaume-Uni, où la couverture du clan des Windsor domine les tabloïds, la presse marocaine est soumise à une réglementation impitoyable. (Aujourd’hui, il est classé au 135e rang mondial pour la liberté de la presse.) Bien que la disparition notable de Lalla Salma de la vie publique ait suscité des rumeurs, le palais a refusé d’en commenter.

Quand un site marocain a publié un article qui critiquait Lalla Salma, l’accusant d’avoir une “attitude trompeuse” et un “ego démesuré”, tout le monde pensait qu’il le faisait avec l’approbation du roi.

Apparitions en Europe

Au cours des mois et des années qui ont suivi, la princesse a été repérée à l’étranger. Elle aurait notamment voyagé à Portofino avec sa fille en 2018 et aurait sillonné les îles grecques en juillet avec son fils dans un yacht coûtant 1 million de dollars par semaine.

Selon certaines rumeurs, le couple serait divisé et se disputerait la garde des enfants. Il lui était interdit de voyager avec ses deux enfants, bien que cela ait été démenti lorsqu’elle est réapparue avec le jeune prince et la jeune princesse à New York.

En avril, une image floue supposée être celle de Lalla Salma et de sa fille en train de dîner à Marrakech a fait surface, bien qu’il n’ait à nouveau jamais été confirmé que c’était elle.

Rumeurs de divorce

Plus tôt cette année, le magazine espagnol Hola! a prétendu que Lalla Salma et le roi avaient divorcé sans faire de bruit, mais la situation reste mystérieuse. Malgré des informations similaires, sa page Wikipedia la répertorie toujours en tant que «princesse consort du Maroc» et en tant qu’épouse du roi Mohammed.

Le roi est un utilisateur Facebook dévoué. Malgré qu’elle est truffée de photos candides de lui en train de manger ou travailler et de ses enfants, mais en l’absence de Lalla Salma. Pour une femme qui a résisté à la tradition et tracé son propre chemin, sa disparition spectaculaire de la vie publique est surprenante et ce mystère est loin d’être résolu.

*Daniela Elser est une experte en royauté et une rédactrice indépendante qui compte 15 ans d’expérience dans les plus grands titres de médias australiens.

Source : theworldnews.net

Tags : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma,