Le Gabon dans moins de 30 ans

D’après les rapports d’experts, en maintenant le niveau de production actuel et en l’absence de découvertes majeures, il n’y aura plus de pétrole au #Gabon dans moins de 30 ans.

À ce jour, aucune tentative d’exploration en offshore n’a trouvé de la réserve commerciale de pétrole (Total, Shell, Eni, Petronas et Rapsol)

Or, à ce jour, la survie du Gabon dépend à 40% du pétrole.

Nous étions condamnés à réussir la diversification de l’économie.

On était déjà en retard, mais depuis 2009 c’est la chute libre sans parachute. Non seulement la diversification est un échec, mais en plus le régime en place a accéléré la mort du Gabon en multipliant les détournements de fonds et autres crimes de toutes sortes. A cela s’ajoute une dette exorbitante qui renforce notre condamnation à mort.

Le plan de ce régime en place depuis 2009 semble donc clairement être la destruction totale du Gabon.

Quels troubles psychiatriques peuvent expliquer une telle ingéniosité à détruire un pays ?

De quoi ces personnes veulent-elles se venger ?

Honte aux opportunistes de tous bords qui jouent avec la vie de 2 millions de personnes. Honte à ces pères et mères de familles qui participent à détruire l’avenir de leurs propres enfants juste pour satisfaire leurs complexes et leurs petits plaisirs personnels.

Honte à ceux qui regardent ailleurs pendant qu’on les mène à l’abbatoir. Honte à ceux qui croient tromper les autres en jouant double jeu.

Heureusement il y a toujours eu et il y aura toujours des gens qui s’opposent à vos plans machiavéliques. Nous serons de plus en plus nombreux et de mieux en mieux organisés. Nous ne vous laisserons pas faire, quoiqu’il en coûte…

Références :

– Woodmackenzie

– Energy Information Admninistration

S. ZENG

Source : Gabon Voice

Tags : Gabon, Ali Bongo Ondimba, ABO, Pétrole,