Vidéo : Selon un clerc chiite koweïtien, le roi du Maroc est un « homosexuel actif ».

Le Cheikh Yasser Al-Habib, un religieux chiite koweïtien parle de l’homosexualité des sunnites. Théologie de haut niveau. Nous reproduisons ses paroles (Regarder et écouter la vidéo) :

« Celui qui consent à être appelé « Commandeur des Croyants » est un homosexuel actif (le Maroc est le seul pays qui a donné au roi le titre de Commandeur des Croyants).

Selon lui, Omar Ibn Al-Khattab, qui accepta volontiers ce titre (il fut le premier calife à détenir le titre de Commandeur des croyants, fit construire le Coupole d’Or à Jérusalem), était, sans aucun doute, un homosexuel.

Il en va de même, poursuit-il, pour les califes Othman Ibn Affan, Muawiyya Yazid et d’autres dirigeants et sultans des dynasties omeyyade et abbasside, ainsi que pour certains dirigeants et sultans actuels. Par exemple, le roi du Maroc qui a le titre de Comnadeur des croyants. C’est la preuve qu’il est un homosexuel actif. Ceci s’ajoute aux preuves révélées par la presse occidentale, qui a montré que le roi du Maroc est effectivement un homosexuel actif appartenant à la communauté homosexuelle. Cela a été dévoilé depuis son propre palais à travers ses assistants, ses serviteurs et ses « garçons » dont certains se sont enfuis en Europe pour demander l’asile et ont tout raconté.

Un autre exemple similaire est celui de la personne qui a dirigé l’Afghanistan pendant une courte durée, l’appelé mollah Omar.

(…)

On dit (dans le hadith) qu’Omar Ibn Al-Khattab (le premier Commandeur des croyants) avait une maladie anale qui ne pouvait être guérie que par le sperme. Nous devons savoir qu’il s’agit d’un traitement médical bien connu, qui est également mentionné dans les textes sacrés.

Celui qui, à Dieu ne plaise ! a été pénétré par l’anus, un ver grandit en lui, à cause du sperme déchargé en lui. Une maladie se développe dans son anus et par conséquent, il ne peut retrouver son calme que si… Cela devient une addiction et il ne peut retrouver son calme que lorsqu’il est pénétré encore et encore.

Les chiites sont sans doute protégés contre cette maladie et contre cette pratique abominable et horrible. Ceux qui détestent la famille du prophète Mahomet sont également touchés par cette homosexualité.

(…)

Un diable est présent au moment de la naissance de tous les êtres humains. Si Allah sait que le nouveau-né est chiite, alors Il rejette ce démon afin qu’il ne fasse pas de mal au nouveau-né. Mais si le nouveau-né n’est pas chiite, le diable pénètre son index dans l’anus du nouveau-né et ce dernier devient alors un homosexuel.

Si le nouveau-né est une fille, le diable insère son index dans son vagin, et elle devient une putain.

A ce moment-là, le nouveau-né crie fort et sort du ventre de sa mère. Normalement, certains enfants crient à la naissance, tandis que d’autres crient avec force sans arrêt. Ainsi, on sait que c’est l’œuvre du diable.

Tags : Maroc, Mohammed VI, homosexualité, homosexuel clerc, chiite, religion, diable,