Brèves : nouvelles du Sahara Occidental

Camps de réfugiés : Convois d’aide humanitaire espagnols

En novembre 2018, les villes de Burgos et Valladolid ont organisé des caravanes humanitaires pour les réfugiés sahraouis: denrées alimentaires, produits pharmaceutiques, fournitures scolaires, équipement de bureau, ordinateurs (soit plus de 32 tonnes de marchandises). Les autorités politiques des deux régions participaient au coup d’envoi réitérant la responsabilité historique de l’Espagne envers le peuple sahraoui.

Paris 6 février : La pression marocaine fonctionne toujours

Les organisateurs du Festival de Paris ont cédé au chantage marocain et suspendu la participation de la chanteuse sahraouie Aziza Brahim. Alors que les pourparlers entre le Maroc et le Front Polisario vont se poursuivre en mars à Genève, on peut s’étonner que les mêmes attitudes se perpétuent. Les exemples sont nombreux.

Oslo 6 février Parlement norvégien : Commission d’amitié avec le peuple sahraoui

Les 9 partis politiques du parlement norvégien ont créé une Commission d’amitié avec le peuple sahraoui pour défendre son droit à l’autodétermination. Le consensus politique entre tous les partis norvégiens sur la cause sahraouie devrait mener à une position de principe d’autant plus que la Norvège « est contre la poursuite de l’occupation marocaine du Sahara Occidental ».

Décembre 2018 janvier 2019 : Territoires occupés – journalistes agressés

Le 13 janvier, le journaliste Mohamed Mayara coordinateur du collectif sahraoui Equipe Media a été agressé physiquement par huit policiers et blessé à l’intérieur de l’aéroport d’El Ayoun alors qu’il rentrait, avec 16 défenseurs des droits humains, des camps de réfugiés sahraouis.

Récemment, Mohamed Mayara a reçu plusieurs menaces en rapport avec ses activités des droits de l’Homme. En décembre, la journaliste Nazha El Khalidi a été arrêtée par la police alors qu’elle filmait des violences policières. Ella été menée au commissariat et molestée puis relâchée. La police a saisi son portable et sa caméra. L’observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains condamne fermement ces violences et demande de garantir en toutes circonstances le droit de mener des activités pacifiques et légitimes de défense des droits humains.

27 février 43e anniversaire de la République Arabe Sahraouie Démocratique

Une République reconnue par de nombreux pays, par l’Union Africaine dont elle est une des co-fondatrices. Pour cet anniversaire, la population des camps de réfugiés va recevoir de nombreux hôtes; des délégations de plusieurs universités pour célébrer le 10e anniversaire de l’Université sahraouie de Tifariti qui se trouve dans les territoires libérés; le Sahara Marathon aura lieu du 24 février au 2 mars à partir des camps de réfugiés; le 8e congrès de l’Union Nationale des Femmes Sahraouies se déroulera du 23 au 25 février pour examiner de nouvelles formes d’actions sociales, économiques et politiques et élire sa présidence.

Les camps de réfugiés sont ainsi un lieu particulier de débats internationaux, de solidarité renouvelée, d’élaboration et de développement de nouvelles actions tant du point de vue humanitaire que politique.

Nouvelles Sahraouies

Comité Suisse de Amistad y Solidaridad avec le peuple sahraoui

Tags: Maroc, Sahara Occidental, Polisario,