Macron menace d’utiliser la » loi martiale » pour contrecarrer une éventuelle révolution française

Le président français Emmanuel Macron est prêt à imposer de nouvelles lois draconiennes pour contrecarrer la révolution française qui balaye le pays.

Selon le Premier ministre Edouard Philippe, le gouvernement s’apprête à adopter des lois d’urgence pour punir plus sévèrement les manifestants anti-mondialistes.

Les nouvelles mesures vont durcir sensiblement les peines pour les personnes qui participent à des émeutes, a déclaré Philippe, tout en ajoutant qu’il était toujours « nécessaire de préserver la liberté » de manifester en France. Ceux qui veulent protester pacifiquement ne devraient pas être punis, a-t-il dit.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre des nouvelles mesures » d’ordre public » dévoilées par le gouvernement après que les manifestations de la veste jaune aient entraîné des violences contre les policiers et les bâtiments du gouvernement. Le bureau de Philippe a déclaré lundi dans un communiqué que le gouvernement adopterait » une position très ferme » contre la » violence inacceptable qui persiste dans tout le pays « .

Philippe a également déclaré à la chaîne TF1 qu’une importante force de police de 80.000 hommes sera déployée en France samedi prochain, dont 5.000 à Paris. Plus de 1 000 personnes ont déjà été inculpées dans le cadre des manifestations et des émeutes, a-t-il ajouté.

« Plus de 1 000 condamnations ont été prononcées au total. Environ 5 600 personnes ont été arrêtées depuis le début du mouvement[Gilet jaune] « , a déclaré Philippe.

« Nous ne pouvons pas accepter que certaines personnes profitent de ces manifestations pour briser, brûler », a-t-il souligné.

Les mesures récemment annoncées pour freiner le mouvement de protestation à l’échelle nationale ont suscité des réactions mitigées. Alors que le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc s’est dit » satisfait » de la démarche de Philippe, des politiciens de l’opposition comme Jean-Luc Mélenchon ont affirmé avec sarcasme que le PM est totalement déconnecté de la réalité.

Le roi des Shadocks est à Matignon « , a dit M. Mélenchon en faisant référence à la populaire série animée où des créatures ignorantes ressemblant à des oiseaux vivent sur leur propre planète, et au palais Matignon, la résidence officielle du premier ministre. « Le Premier ministre promet plus d’arrestations ? Nous voulons plus de pouvoir d’achat « , a tweeté le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Fabien Roussel. L’homme politique français Clémentine Autain se demandait même si le Premier ministre « hallucinait ».

Bien que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner se soit déclaré » entièrement en faveur » de la proposition du Premier ministre, le président des Républicains Laurent Wauquiez semble déçu, et a appelé à un retour à l’état d’urgence pour » restaurer immédiatement l’ordre » en France.

Les activistes de la veste jaune, dans l’ensemble, étaient furieux. « Les gens garderont au gouvernement l’image de la répression sanglante d’un mouvement citoyen « , a tweeté un utilisateur des médias sociaux. « J’ai honte de ma France pour cette répression. Vive les gilets jaunes ! dit un autre.

Traduit par Dr.Mo7oG

NEWSPUNCH

Source

Tags: France, Gilets Jaunes, Macron, Emmanuel Macron, Loi Martiale,