Maroc: Justice et spiritualité organise une conférence de presse relative à la mise sous scellés des maisons de ses dirigeants

Rabat ( Maroc) 5 février 2019

COMMUNIQUE

Les autorités marocaines ont fermé et mis sous scellés trois maisons appartenant à des membres de l’association Al Adl wal Ihssane (Justice et Spiritualité) à Casablanca, à Agadir et à Kénitra, le mardi matin, 5 février 2019. Et ce, après l’intrusion forcée des agents de sécurité qui y ont accédé simultanément, transgressant ainsi les procédures juridiques en vigueur.

Des médias, connus par leur proximité avec des organes de l’Etat, ont saisi l’occasion, pour publier des calomnies et en formulant des accusations gratuites, afin de justifier ces violations odieuses des droits de l’homme.

Dans le but d’éclairer l’opinion nationale et internationale, et mettre en relief l’absurdité de ces justifications sans fondements, qui ont accompagné ces violations scandaleuses des droits des citoyens marocains, nous organiserons une conférence de presse vendredi prochain 8 février 2019, à 11 h du matin.

Fait à Rabat le 05/02/2019

Le porte-parole de l’association Al Adl wal Ihssane (Justice et Spiritualité) Fathallah Arsalan