Algérie-France: Ces cranes de moudjahidines algériens que la France conserve dans un … musée | VIDÉO

Ces crânes de moudjahidines algérien que la France conserve dans un … musée | VIDÉO

Il est de bon ton en France de mettre en avant les “aspects positifs” de la colonisation.

En vérité cette entreprise génocidaire contre le peuple algérien verra un tiers d’entre eux exterminés et ainsi sur toutes les guerres de 1830 à 1962, plus de 3 millions de civils algériens périrent.

Suite aux guerres on édifie parfois des lieux de recueillement consacrés à la mémoire d’innocents tués pendant une guerre. En France, on a préféré non seulement constamment nier le nombre des morts algériens mais on a célébré ce génocide comme une démarche de “civilisation”.

Pire encore, jusqu’aujourd’hui la France conserve les crânes de leaders moudjahidines de révoltes contre la colonisation qui avaient été décapités en public pour l’exemple par l’armée française.

Une espèce de célébration permanente de la barbarie coloniale française faites sous nos yeux.

Ils venaient de Kabylie, ils venaient de Biskra et d’autres lieux encore … On parle de rapatrier enfin les dépouilles des massacrés mais l’affaire ne cesse de trainer.

A-t-on déjà vu ailleurs que chez les civilisations primitives cannibales de tels fétichismes morbides poussant à la conservation des ossements des ennemis massacrés ?

Presque 200 ans après, la mentalité barbare des colonialistes de la grande république française a-t-elle vraiment changé ?

Source