Maroc: Curriculum de formation de l’Académie Marocaine des Etudes Diplomatiques (I)

Académie Marocaine des Etudes Diplomatiques

Curriculum de formation

Le Curriculum de formation de l’Académie Marocaine des Etudes Diplomatiques précise les objectifs, le contenu, l’organisation et l’évaluation de la formation.

Conçu comme cadre général d’un profil de connaissances théoriques et pratiques évolutives, le Curriculum de formation comprend les domaines de formation indiqués ci-après et organisés sous forme de modules, selon l’objectif de la formation visée :

Formation de base pour les nouvelles recrues complétée par des stages/visites,

Formation continue,

Formation spécialisée et

Formation à distance(E-learning).

Formation de base

La formation de base vise d’abord à articuler le savoir déjà acquis au niveau académique par les nouvelles recrues du Personnel du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération (MAEC), approfondir leurs connaissances en matière de relations internationales et de l’évolution des questions globales et régionales qui déterminent les enjeux mondiaux.

Elle consiste, ensuite, à développer les connaissances des jeunes diplomates marocains dans les domaines de la politique étrangère du Royaume du Maroc en rapport avec l’évolution des relations internationales et régionales.

La formation de base permettra aux jeunes diplomates d’acquérir les compétences requises pour l’exercice de leur fonction, notamment en leur exposant le rôle de l’agent diplomatique, l’action diplomatique et les outils de l’action diplomatique.

La formation de base, y compris les stages/visites, dure une année.

La durée des modules est déterminée par un volume d’horaires consacré à chacun des cours qui les composent et leur déroulement séquentiel sera développé avec l’aide d’un pédagogue.

La formation de base comprend les treize modules suivants, en plus des stages et des visites :

I. Formation approfondie sur le Maroc 

Le module consiste à approfondir et à mettre à jour les connaissances des jeunes diplomates sur les aspects saillants de :

L’identité nationale : histoire, culture et dimension cultuelle

L’histoire diplomatique du Maroc

Les institutions du Royaume du Maroc

L’économie et ressources

Le système politique marocain et élites politiques et syndicales au Maroc

Le rôle de la société civile au Maroc

Les grandes réformes engagées dans les domaines politiques, économiques, sociales, législatives, institutionnelles, des droits de l’Homme, notamment en matière de protection des droits de la Femme ainsi que les initiatives mises en œuvre, au niveau national, dans le domaine du développement humain.

Le Maroc et la délimitation des espaces maritimes

Les perceptions nationales et internationales du Maroc : Le rôle que le Maroc se donne sur la scène internationale et l’image du Maroc dans le monde (comment le Maroc est perçu par l’Autre ?)

Ce module comporte des cours intensifs. Il est organisé sous format de cours magistraux et de tables rondes thématiques.

II. Relations Internationales

Le module aborde essentiellement les thèmes suivants :

L’histoire des idées politiques

Le Droit international : Introduction, Concepts, Droit des Traités, Droit de la mer, Droits et obligations des Etats, Règlement pacifique des différends, Nouvelles tendances du Droit international.

Le principe de Souveraineté et ses diverses expressions

L’évolution des relations internationales depuis la fin de la première guerre mondiale.

Le multilatéralisme, système des Nations Unies et autres Organisations Internationales

Les relations économiques internationales (architecture des relations financières et monétaires internationales (Institutions de Bretton Woods), Système commercial multilatéral (GATT/OMC) et Régionalisme (groupements économiques régionaux : exp. UE)

Les partenariats et la coopération internationale

Les nouveaux acteurs des relations internationales (les acteurs du développement local : les collectivités territoriales, les ONG, les universités, les médias, les multinationales et les autres groupes transnationaux.)

Ces cours sont organisés sous format de cours magistraux et séminaires.

III. Questions internationales et Enjeux stratégiques

Ce module expose, entre autres, les thèmes suivants :

1. La géostratégie mondiale et les jeux de puissance

2. La gestion des crises et des conflits : la paix et la sécurité internationales, les conflits régionaux, la diplomatie préventive, etc.

3. La Coopération sécuritaire, le dialogue méditerranéen de l’OTAN, le Forum 5+5, le volet sécuritaire du processus de Barcelone : UPM

4. Les enjeux et les défis régionaux et internationaux:

La problématique de l’énergie et ses implications géopolitiques

Les changements climatiques et ses répercussions sur la stabilité et la sécurité humaine.

Les nouvelles Menaces à la sécurité et à la stabilité internationales: le terrorisme, la piraterie, les crimes transfrontaliers, le narcotrafic et la cybercriminalité

Les enjeux maritimes : ressources maritimes, transport maritime et sécurisation des routes maritimes

L’eau et conflits régionaux

Les droits de l’Homme et Droit humanitaire

La migration et le développement ainsi que leurs implications pour les pays d’origine, de transit et d’accueil

Les enjeux démographiques

Le module est organisé sous format de cours magistraux et tables rondes thématiques.

IV. Politique étrangère du Maroc

Le module aborde des thèmes suivants :

A. Déterminants de la politique étrangère du Maroc

1. L’histoire des Relations Internationales du Maroc,

2. L’environnement géopolitique du Maroc: appartenance aux différents espaces géopolitiques : Maghreb, Monde arabo-musulman, Afrique, espace euro-méditerranéen et relations ibéro -atlantiques.

3. Les défis et opportunités géostratégiques et géoéconomiques mondiales : Intégration de l’économie marocaine dans un monde globalisé

B. Principes directeurs de l’action diplomatique du Maroc

1. Le voisinage, la solidarité et le partenariat ;

2. Les constantes de la politique étrangère du Royaume du Maroc et le principe du respect de l’intégrité territoriale des Etats comme axe central de la politique étrangère

3. La cohérence entre la politique étrangère et la politique intérieure

C. Priorités stratégiques de la politique étrangère du Maroc

1. Le recouvrement de l’intégrité territoriale du Royaume : la question du Sahara marocain ; Seuta et Melilia.

2. Le Maroc et la délimitation des espaces maritimes

D. Grandes orientations de la politique étrangères du Maroc :

La politique maghrébine du Maroc

Les relations avec le monde arabe

Les relations avec le monde islamique

La politique africaine du Maroc

Le Maroc et l’espace méditerranéen

Les relations avec l’Union Européenne

Les relations avec l’Amérique du Nord

Les relations avec l’Amérique Latine

Les relations avec les pays de l’Asie et du Pacifique

E. Acteurs de la diplomatie marocaine

1. Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération

2. Autres acteurs de la diplomatie.

F. Relations économiques internationales du Maroc

Le cours aborde les relations économiques internationales du Maroc en mettant l’accent sur les relations commerciales internationales du Maroc, les Accords bilatéraux, régionaux, plurilatéraux et multilatéraux commerciaux et d’investissement auxquels le Maroc est partie, les zones de libre échange, les flux d’investissement internationaux concernant le Maroc et les relations financières internationales du Maroc.

G. Le Maroc et la coopération internationale pour le développement

Le Cours aborde les actions entreprises par le Maroc dans le cadre de la coopération internationale pour le développement destinée à répondre aux besoins et aux sollicitations des pays partenaires, notamment par le biais de l’Agence Marocaine de la Coopération Internationale (AMCI).

Le module est organisé sous format de cours magistraux et tables rondes thématiques.