Tout missile américain déployé en Europe après la fin du traité nucléaire sera ciblé par la Russie

La Russie devrait diriger ses propres missiles vers les systèmes de missiles américains s’ils sont déployés après avoir mis fin au Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF), a déclaré jeudi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Dans une interview accordée à la télévision d’Etat russe Channel One, M. Peskov a été invité à commenter les propos du président russe Vladimir Poutine sur la possible guerre nucléaire après le retrait des Etats-Unis du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Lors d’une conférence de presse annuelle jeudi, M. Poutine a émis une mise en garde contre l’abaissement du seuil d’utilisation des armes nucléaires, affirmant que cela déclencherait une catastrophe mondiale.

« Le président a dit ce qu’il avait déjà expliqué à plusieurs reprises. Le déploiement de ces missiles en Europe et leur ciblage réel ou potentiel de la Russie conduiront la Russie à diriger son arsenal de missiles sur ces lanceurs de missiles afin d’atteindre une égalité, » a souligné le porte-parole.
Moscou et Washington se sont accusés à plusieurs reprises de violer l’accord ces dernières années sur fond de relations de plus en plus tendues entre les deux pays.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.