Le FMI accorde une nouvelle ligne de crédit au Maroc de 2,970 milliards de dollars

Le Fonds monétaire international vient d’accorder une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL) d’un montant de 2,970 millirads de dollars pour les deux prochaines années, a rapporté mardi EFE citant un communiqué du FMI.

« La nouvelle LPL offre une garantie contre les chocs extérieurs et soutiendra les efforts des autorités pour continuer à renforcer la résilience de l’économie et à promouvoir une croissance plus forte et plus inclusive « , a ajouté la même source.

La même source a salué les efforts déployés par le Maroc pour réduire « considérablement » sa vulnérabilité interne et ses déséquilibres extérieurs ces dernières années, mais a averti que la situation était exposée à des risques tels que la faible croissance des principaux partenaires économiques du Maroc (zone euro), un environnement géopolitique instable et la volatilité des marchés financiers internationaux.

Il s’agit du quatrième accord de ligne de crédit que le FMI a signé avec le gouvernement marocain depuis août 2012, et qu’il n’a jamais utilisé dans le passé ; il al’intention – assure le Fonds – d’utiliser l’accord actuel comme « accord de précaution » pour faire face à des chocs imprévus tels que la forte hausse du prix du pétrole.

La ligne précédente a été accordée au Maroc en juillet 2016 pour un montant de 2,5 milliards de dollars pour une durée de deux ans.

Le gouvernement marocain a récemment approuvé le projet de loi de finances (budget), en attente d’un vote au Parlement, dans lequel il prévoit une croissance de 3,2% et un déficit public de 3,3%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.