Relance de l’UMA : la France réagit à l’initiative algérienne

La France a officiellement réagi à la proposition par l’Algérie d’organiser une réunion du conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe, affirmant prendre connaissance « avec un grand intérêt » à la proposition algérienne.

« La France a déjà eu l’occasion de marquer son attachement au dialogue entre les États du Maghreb et à un processus d’intégration régionale entre les pays du Maghreb, avec lesquels elle entretient des liens d’une densité exceptionnelle », a rappelé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères français, citée dans un communiqué.

« C’est pourquoi elle prend connaissance avec un grand intérêt de la demande faite par l’Algérie au Secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe d’organiser, dans les délais les plus rapprochés, une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe », a affirmé le Quai d’Orsay.

L’Algérie a appelé officiellement le 22 novembre dernier le Secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe pour « l’appeler à organiser dans les délais les plus rapprochés une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA ». L’initiative « s’inscrit en droite ligne de la conviction intime et maintes fois exprimée par l’Algérie de la nécessité de la relance de l’édification de l’ensemble maghrébin et de la réactivation de ses instances », a affirmé le ministère des Affaires étrangères algérien.

L’appel constituait une réponse à l’initiative lancée le 6 novembre par le roi marocain Mohammed VI, qui a proposé la mise en place d’un « mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation » destiné à permettre de régler les différends entre les deux pays.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.