Elaph perd son litige contre le cousin du roi du Maroc

Le 8 octobre 2014, le Prince Hicham Al Alaoui a été victime d’une virulente attaque de la part du site Elaph, un portail arabophone édité à Londres. Il fut acccusé de comploter, de tisser sans cesse des machinations pour nuire à son pays le Maroc et à son monarque, Mohammad VI, son propre cousin, se montrant ainsi « déloyal et sournois ».

Le Prince marocain déposa plainte contre le site. La Cour londonienne s’est prononcé en faveur de Hicham Al Alaoui et Elpah a enfin enfin présenté ses excuses au prince, a admis que l’article publié était faux et diffamatoire, lui avait versé une indemnité substantielle et accepté de prendre à sa charge les frais de justice liés à sa plainte pour diffamation. Elpah a également offert au Prince une réparation en vertu de la loi sur la protection des données: le site Web avait notamment accepté de corriger les données personnelles inexactes relatives au Prince, de les effacer, de ne pas republier l’article à l’avenir et de payer des dommages et intérêts. et aussi les frais de justice du Pirnce.

“J’ai initié cette procédure en tant que doctorant à l’Université d’Oxford. En tant que résident du Royaume-Uni, je me considérais soumis aux lois et aux protections invoquées par la Couronne britannique, le gouvernement et les tribunaux de Sa Majesté. En tant que tel, je suis profondément reconnaissant de ce que même en tant que ressortissant étranger, la règle de droit a été appliquée de manière équitable à ma situation. Je suis également reconnaissant que la procédure de déclaration devant un tribunal ouvert me permette d’obtenir une confirmation publique aujourd’hui. Cet idéal de procès équitable ne se retrouve pas partout et est quelque chose qui se répercutera en moi pour le reste de ma vie », a déclaré le Prince dans un commentaire publié sur son compte twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.